Projet d’Appui à la Performance du Secteur Public- PAPSP

La prestation des services publics locaux se trouvent jusqu’ici confrontée aux problèmes de capacité institutionnelle et financière des communes. Outre la difficulté de certains élus et personnels à œuvrer pour la qualité de la prestation de services décentralisés, l’absence de performance en matière de recouvrement de recettes qui sape lourdement l’espace budgétaire de ces dernières, contribue aussi largement à ces problèmes. Cet état de situation a un impact négatif sur leur capacité d’investissement, surtout dans la fourniture de services sociaux de base à la population locale.

Pour remédier à ces problèmes, il a été procédé à l’appui des Communes à asseoir une efficacité administrative dans le cadre de mobilisation de ressources par un Leadership Fiscal adapté. Cet appui a été orienté tout d’abord sur la mobilisation de l’impôt synthétique, rejoignant les objectifs spécifiques du PAD à améliorer les revenus des communes et augmenter leur capacité à délivrer des services publics de qualité.

En procédant, la Direction Générale des Impôts (DGI) et l’Institut National de la Décentralisation et du Développement Local (INDDL) ont mutualisé leurs efforts avec diverses Entités et Intervenants dans les Finances locales en constituant un Pool de Formateurs en Leadership Fiscal à travers la mise en œuvre du projet PAPSP ou Projet d’Appui à la Performance du Secteur Public. Il s’agissait de constituer un Task Force et Laboratoire « en Gouvernance locale » composé des Formateurs disposant des aptitudes opérationnelles mobilisables dans le renforcement de capacités des Responsables locaux. Ce Pool de Formateur avait bénéficié d’une Formation des formateurs (FDF) pour s’assurer d’une réelle efficacité dans leur intervention et de la rentabilité des outils à déployer.

Au regard aux défis actuels de développement du au contexte sanitaire, le gouvernement se propose de créer une dynamique qui augure d’une opportunité de relancer les efforts de développement en mettant l’accent entre autre sur la modernisation de l’administration fiscale, la gestion axée sur la performance ainsi que la réduction des délais de transfert de fonds au niveau local et la sécurisation des ressources fiscales.

Afin de promouvoir un environnement propice à l’émergence harmonieuse de leurs territoires, les Responsables des Administrations locales devront améliorer leur capacité d’investissement et la qualité de services publics de proximité vis-à-vis des besoins de la population locale. Dans l’accompagnement de ce défi, la DGI, l’INDDL et la Direction Générale du Trésor (DGT) comptent, avec les personnes ressources issues de l’Unité de Coordination des Projets (UCP), valoriser le Pool de Formateurs en Leadership Fiscal avec leurs acquis respectifs des interventions précédentes, en intégrant le « Service des Ressources Locales » _ nouvelle Structure d’appui et de suivi de l’application de la Fiscalité locale au niveau de chaque Direction Régionale des Impôts _ afin de mieux redynamiser le Volet Leadership Fiscal et pérenniser les Acquis.