Nous connaître

L’Institut National de la Décentralisation et du Développement Local est créé par le décret n°2011 du 30 mai 2011 portant sa création, son organisation et son fonctionnement, modifié par le décret n° 2018 – 258 du 27 mars 2018 portant sa réorganisation.
Il est un établissement public à caractère administratif, doté de la personnalité juridique, de l’autonomie administrative et financière et relève du Ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation.

NOS MISSIONS :

Nos missions consistent à :

  • piloter le dispositif de formation initiale et formation continue des élus et agents des CTD ainsi que la recherche et la promotion de la décentralisation et du développement local ;
  • assurer l’appui-accompagnement des CTD pour le développement de mécanismes pérennes de gestion de la fonction publique territoriale.
  • assumer la veille informationnelle et le suivi de la mise en œuvre de la décentralisation et du développement local, plus précisément dans les domaines relatifs à la politique, au processus, au dispositif et aux outils y afférents relatif à la formation et à la performance des CTD ;
  • assurer la coordination des activités portant sur la formation et le renforcement des capacités des élus et techniciens des CTD ;
  • veiller à la conformité et à l’harmonisation des activités et outils de renforcement des capacités destinés aux CTD ;
  • certifier et atteste les Agents des CTD à l’issue d’une quelconque formation ;

NOTRE ORGANISATION ADMINISTRATIVE

CONSEIL D’ADMINISTRATION :

Le Conseil d’Administration est chargé de :

  • examiner et approuver les programmes d’activités de l’Institut ;
  • examiner et approuver le règlement intérieur prévu à l’article 31 du présent décret ;
  • examiner et voter le budget, les comptes administratifs et financiers ainsi que le bilan de fin d’exercice;
  • statuer sur les programmes d’investissement ;
  • autoriser les acquisitions et aliénations immobilières de l’INDDL ;
  • accepter les dons et legs ;
  • délibérer sur le rapport annuel du Directeur Général relatif à l’activité et au fonctionnement administratif de l’Institut;
  • examiner et approuver le taux des indemnités et la grille salariale du personnel de l’Institut;
  • délibérer sur toutes les affaires que le Directeur Général lui a soumises.

DIRECTION GENERALE :

Le Directeur Général est notamment chargé de:

  • animer, contrôler et coordonner les différentes activités de l’INDDL conformément au mandat assigné par le Conseil d’Administration ;
  • présider le Conseil Scientifique ;
  • veiller à la pertinence des formations modulaires et continues proposées ainsi que des activités dévolues à l’Institut ;
  • développer un système de référence normatif national d’accréditation et de certification destiné à garantir la qualité des organismes et des formations à destination des CTD ;
  • contracter des conventions de coopération ou de partenariat avec divers organismes et/ou établissements similaires ainsi que des conventions de prestation de service ou de réalisation d’activités ;
  • travailler au développement des activités de l’Institut en relation avec d’autres départements ministériels;
  • ordonner et gérer le budget de l’INDDL ;
  • procéder au recrutement et au licenciement du personnel permanent de la Direction Générale conformément aux textes législatifs et règlementaires en vigueur ;
  • préparer le projet de budget de l’INDDL et le soumet au vote du Conseil d’Administration ;
  • présenter et soumettre à l’approbation du Conseil d’Administration le rapport annuel sur les activités de l’INDDL ;
  • développer le réseau des relations internationales de l’Institut, ainsi que ses activités de formation et d’expertise ;
  • déléguer sous sa responsabilité certains de ses pouvoirs aux Directeurs cités ci-après ;
  • veiller à la promotion de l’Institut et de ses activités tant au niveau local qu’international.

Les Directions comprenant la Direction Générale sont :

la Direction de la Formation Initiale chargée de :
  • développer les programmes pédagogiques concernant la formation initiale ;
  • organiser les concours d’entrée à l’Institut dans le cadre de recrutement des fonctionnaires territoriaux ;
  • assurer la phase de scolarité des élèves en formation à l’Institut.
la Direction de la Formation Continue et d’Appui aux CTD chargée de :
  • assurer le renforcement de capacités des élus et des fonctionnaires territoriaux selon leurs besoins ;
  • évaluer et former les agents en service afin de valider leurs acquis en vue de leur recrutement dans les corps de la fonction publique territoriale ;
  • assurer l’appui-accompagnement des CTD pour le développement de mécanismes pérennes de gestion de la fonction publique territoriale ;
  • développer les programmes de formation des formateurs ;
  • concevoir et organiser des formations sur mesure.
la Direction des Etudes, de la Recherche et du Développement du Partenariat a comme principales attributions de :
  • assurer la recherche visant à promouvoir la décentralisation et le développement local ;
  • développer, améliorer et mettre à jour les outils de formation ;
  • vérifier la cohérence et la pertinence des formations à destination des CTD ;
  • développer et gérer le centre de documentation de l’INDDL et assurer la communication à double sens de l’Institut ;
  • développer le partenariat avec les organismes nationaux et internationaux œuvrant dans les domaines de la décentralisation et du développement local ;
  • assurer l’archivage des documents relatifs aux activités de l’Institut ;
  • assurer la veille informationnelle en matière de la décentralisation et du développement local.
la Direction de la Programmation et du Suivi-Evaluation chargée de:
  • planifier et programmer les activités suivant le programme d’activités dûment approuvé par le Conseil d’Administration ;
  • mettre en œuvre le système de suivi-évaluation de l’institut ;
  • tenir et mettre à jour la base de données de l’Institut ;
  • assurer la cohérence et la synergie des activités de l’institut.
la Direction des Affaires Administratives et Financières chargée de:
  • assurer le suivi des affaires générales, l’ordonnancement, la préparation du budget et du compte administratif
  • gérer le personnel et la logistique de l’Institut.